JdR Avantis – 02 A la recherche de Nahan


Accéder au début de la campagne

A la recherche de Nahan

Trisha se rend au cimetière, soutenir le pauvre Hans.
Le jeune homme est effondré.
Dans un cimetière à l’abandon, il est à genou devant la seule tombe en état… Celle de sa bien aimé.
Trisha s’approche de lui et essaye de lui remonter le moral mais rien y fait. C’est alors qu’il se lève et marche d’un pas décidé vers le village, disant avec fureur qu’il est motivé à venger la mort de Miria.
Trisha réussit à le saisir par le bras et le raisonne, lui expliquant que le souhaite de Miria n’est certainement pas de le voir mourir. Il n’est pas un combattant.
Elle lui promet qu’elle fera tout pour trouver le coupable et de venger la mort de sa fiancée.
Légèrement calmé, Hans décide de se rendre à la taverne.

 

Pendant ce temps Eiwoh et Aky assiste à la réunion du village. Le jeune Nahan a disparu et sa mère organise une battue afin de le retrouver.
Les nouveaux évènements inquiète les habitants et ils ont tous l’air motivés pour retrouver l’enfant.
C’est alors qu’Eiwoh se rapproche de Rodoc afin d’en apprendre d’avantage sur Nahan. Aky quant à lui parle un peu avec Gliwiel.
Il font la connaissance de Kendr l’autoproclamé chef du village et de son acolyte Celibar.
Kendr n’a pas l’air d’être quelqu’un de très honnête. Ayant toujours habité à Latanis, Kendr compte bien montrer qu’il est un leader et est motivé à retrouver le petit Nahan.
Celibar lui est un peu plus détaché. Il n’habite plus à Latanis depuis quelques années, préférant la vie agitée d’Estandre.
Les deux aventurier ne s’attardent pas sur les habitants, parlant tout de meme rapidement avec Gord, l’aubergiste.

En apparence Jovial et commerçantil a tout de même l’air de cacher quelques chose.
« Ah de nouvelle tête. Vous venez d’arriver avec les Sharuhen?
Pauvre Hans il n’a pas encore appris la nouvelle, ca va lui faire un choc.
Sa compagne, Miria, est morte il y a 5 jours de cela.
Je vous le dis moi, ne restez pas ici il se passe des truc pas normal. »

Aky et Eiwoh accepte tout de même de boire un petit verre. Aky demandant un verre de lait, offert de bon cour par la femme de l’aubergiste; Legilidda.

Ils apprennent que l’aubergiste n’a pas toujours vécu dans ce trou perdu qu’est Latanis.
Il est né, il y a maintenant 55 à Estandre. Il a récupéré cette auberge il y a 5 ans, suite à des dettes de jeu que lui devait l’ancien propriétaire.
Mais Gord est bien ici, il y a quelques voyageurs cela fait vivre mon auberge.

Aky et Eiwoh discute avec Rodoc

« Mon nom à moi c’est Rodoc, Rodoc il est gentil, il fait bien son travail et tout ce que le maître Kendr lui dit
Rodoc il n’a pas de papa et pas de maman. C’est dame Branuna qu’il l’a recueilli quant il était bébé,
Rodoc sa famille c’est Dame Branuna et monsieur Kendr. Tout le monde dire Rodoc heureux car lui aller royaume des cieux. »

 

Les aventuriers decident de sortir. Rodoc les accompagne et veut les aider. Il dit connaitre la cachette de Nahan.

Eiwoh et Aky le suivent et retrouve Trisha.

La cachette de Nahan est une petit cabane fait de bric et de broc, surplombant la cours de l’auberge. Donnant une vu imprenable sur les trois cochons bien gras de l’aubergiste. En voyant les cochons, Rodoc ajoute : « Les cochons sont comme Rodoc aime bien manger et pas se laver. »

Aky observe aussi une fourche se trouvant près des animaux, avec un peu de sang dessus.

Il decide d’utiliser sa force mentale pour déplacer l’objet par la pensée afin d’en savoir plus sur ce sang. Hélas sans succès, la fourche ne donne pas plus d’information.

Quand les aventurier parle de la forêt, là où a été retrouver Miria, Rodoc se braque et devient étrange.

Trisha insiste, mais Rodoc se ferme conplètement se mettant en position foetus et se mettant à pleurer.

C’est alors qu’Aky utilise tout le potentiel de son 7ème Sens pour calmer Rodoc et lui insuffler des ondes positives.

Rodoc commence a se confier :

« Rodoc il est malade, il a sa grosse veine du milieu qui le démange, surtout là où il y a les femmes. Les femmes elles ont des beaux cheveux et des tétines comme les truies.
Rodoc il aime beaucoup, mais c’est mal lui dit Dame Branuna.
Alors Rodoc le soir  il dort pas, il pense aux femmes et sa maladie elle revient alors il gratte. Et pis quand sa maladie est repartie, il écoute Dame Branuna dormir. »

 

Regardant Eiwoh il ajoute :

« Rodoc il a fait une grosse bêtise. Il y a deux jours avec le maître il ramassait du bois près de l’étang de la forêt et pis il a vu la jolie fifille. Elle se baignait toute nue dans l’eau noire, tout d’un coup Rodoc il a été très malade et comme maître Kendr, il était pas là il s’est rapproché de Miria pour lui faire un baiser comme Hans.
Mais la jolie fifille voulait pas, elle a crié et griffé Rodoc. Alors Rodoc il l’a secoué fort et pis après elle bougeait plus alors Rodoc il a eu peur et il est partit. »

 

Les trois aventurier reste immobile, comme pétrifié devant cette nouvelle.

C’est a ce moment là que la vieille Branuna arrive et voit son pauvre Rodoc à terre, en train de pleurer. Elle dispute le groupe et notamment Trisha, puis décide de rentrer avec le jeune homme toujours en larme.

 

Décidant de gérer le cas Rodoc après avoir retrouvé Nahan, le groupe décide d’aller dans la forêt, en direction du Manoir en ruine…

 

 

lire la suite …

JdR Avantis – 03 Sirajar

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *