JdR Avantis – 00 Prologue


Bonjour à tous.

Depuis plus d’un mois, un jeu de rôle sur table sur l’univers d’Avantis à vu le jour.

En tant que maître du jeu, je guide trois aventuriers à travers leur histoire. Je vais vous compter leurs péripéties…

 

 

Lien vers le guide pratique, vous expliquant rapidement l’univers d’Avantis.

la carte du monde d’Avantis vous permettra de mieux vous situer.

 

 

 

1 – La rencontre.

Nous sommes en l’an 109, au Sud de la grande cité d’Estandre, non loin des rives du petit village de Latanis, appelé aussi l’orée des quatres collines.

L’histoire commence sur un voilier de Sharuhen¹  dirigé par Kaleb et secondé par le jeune Hans et la ravissante mais non moins malicieuse Trisha.

(Hans à gauche et Kaleb à droite)

 

Alors qu’ils naviguaient en direction de Latanis, ils accueil lièrent divers aventuriers et voyageurs sur leur bateau, comme il était coutume de faire.

En effet les Sharuhen sont en général très hospitaliés.

C’est alors qu’on découvre le personnage de Aky Altore, un Präst guerrier, membre du Bâton de Célestis, un des ordres armés de la caste des Präst.

A côté de cet homme de foi, il y a Eiwoh, une jeune femme plus mystérieuse et discrète. Son apparente douceur contrebalance avec son impressionnante hallebarde qu’elle ne quitte jamais.

 

Durant le voyage, Les aventuriers discutent avec un marchand ambulant du nom de Oa’ka. Un personnage fort sympathique qui fini par accepter d’échanger des carreaux d’arbalètes contre une « fiole de vie miraculeuse d’Orus », soit disant un produit exceptionnelle. si on se fit aux dire la jeune Trisha.

 

Trisha a beau être une Sharuhen, elle n’en ai pas moins une ancienne voleuse.

Etant jeune, elle vivait dans les bas-fond de la cité d’Estandre. Elle n’a pas toujours fait des choses très louable et servait d’informatrice pour la guilde des voleurs, jusqu’au jour ou elle voulu voler les voleurs…

S’entend qu’il était tant pour elle de s’enfuir, elle embarqua sur le premier bateau. Heureusement pour elle il s’agissait du bateau de Kaleb : « Papouné » comme elle aime l’appeler.

 

 

 

 

 

Aky quand à lui, venait de Biblos, la cité temple. Il a voué sa vie à la connaissance et au savoir. En tant que Präst il a pu passer sa jeunesse à étudier l’histoire des peuples d’Avantis et découvrir de nombreux secrets.

Toujours en quêtes de savoir, il a eu vent de rumeurs étranges dans la région et son goût pour l’aventure l’a conduit ici, sur ce bateau, près à découvrir de nouveaux secrets.

 

 

 

 

 

Eiwoh vient de la capitale, la cité royale d’Orus. La cité blanche.

Issue d’une famille de gardiens de la lumière, elle a eu un enseignement scolaire à l’académie des futurs gardiens.

Elle a héritée de sa mère le potentiel psychique. Sa mère était une grande guérisseuse d’Orus et elle lui a appris beaucoup de chose sur les plantes et la médecine.

Son père était un chevaucheur de Feonn. Beaucoup plus tourné vers l’utilisation de la force physique. Il aimait tout particulièrement le maniement de la hallebarde, art de combat qu’il a transmit à sa fille.

 

 

 

Il y avait une septième personne sur le bateau. Un étrange voyageur qui passa la majeur partie de son temps à l’avant du bateau.

Aky voulu discuter avec lui mais il se rendu vite compte que cet homme était particulièrement malade en bateau. Cela ne l’empêcha pas d’être désagréable envers le Präst, lui sommant de partir.

 

Les heures passent et on commence à voir le petit village de Latanis. Un petit village perdu en plein coeur d’une végétation luxuriante…

 

 

La suite :

JdR Avantis – 01 Les hurlements de la bêtes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *